Mon panier - 0,00 €
Une question ou un conseil ? 01 34 69 47 25

Autres thés verts nature

Page :
  1. 1
  2. 2
Total des articles de 1 à 9 sur 10
Par ordre décroissant
Grille  Liste 
par page

Le thé vert, à la différence du thé noir, ne subit aucune fermentation.
Le travail sur les feuilles est différent selon les pays. Deux méthodes sont utilisées.

1° La méthode chinoise
Après la cueillette, les feuilles sont séchées rapidement (30 secondes à 5 minutes) dans des woks ou sur des plaques chauffantes. Ce séchage brutal qui s’assimile à une torréfaction évite le processus naturel de fermentation, les enzymes qui en sont responsables étant élimés. Les feuilles, ainsi délestées d’une partie de leur eau, sont ensuite roulées et façonnées suivant le type de feuille et les traditions (sous forme de boules, aiguilles…), puis séchées à l’air chaud en quelques minutes jusqu’à ce que toute l’humidité soit évaporée. Ces feuilles roulées sont ensuite passées au crible suivant leur taille pour déterminer les grades de qualité

2° La méthode japonaise
Après la cueillette, les feuilles sont passées à la vapeur sur un bain d’eau pour conserver leur souplesse tout en évitant le processus enzymatique. Elles sont ensuite séchées par étapes successives jusqu’à ce que toute l’humidité soit évaporée puis triées.

Le thé vert, riche en vitamines C et polypéhnols, est réputé pour favoriser la circulation du sang, stimuler la digestion, soulager la rétention d’eau et l’hypertension.

Page :
  1. 1
  2. 2
Total des articles de 1 à 9 sur 10
Par ordre décroissant
Grille  Liste 
par page